Forum OM - Actu OM - Matchs OM - Débat OM - Streaming OM - Bienvenue sur le forum OMSupporter !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 OM Champion's Projet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
luom
Contrat Pro
Contrat Pro
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 08/09/2017
Age : 40
Localisation : Franche comté

MessageSujet: Re: OM Champion's Projet   Jeu 5 Oct - 18:47

mike4023 a écrit:
salut Luom,merci pour l'info.

coucou

Merci grandement de participer. Bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luom
Contrat Pro
Contrat Pro
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 08/09/2017
Age : 40
Localisation : Franche comté

MessageSujet: Re: OM Champion's Projet   Jeu 5 Oct - 18:51


L’OM lance son filtre Snapchat personnalisé

https://www.om.net/videos/297400/lom-lance-son-filtre-snapchat-personnalise

Le club OM Médias
ven 20 jan à 13:00

C’est une première ! L’Olympique de Marseille collabore avec le réseau social Snapchat.

C’est la première fois au monde que Snapchat propose un «Snapchat lens», filtre personnalisé et animé, basé sur une technologie de reconnaissance d’objets afin d’habiller un visage.
L’OM fait partie de la dizaine de top clubs à l’avoir dès aujourd’hui, parmi lesquels le FC Barcelone, Manchester City, Arsenal, Chelsea, le Bayern Munich ou encore la Juventus.

Tous les fans olympiens, partout en France, pourront se prendre en selfie et faire des jongles de la tête à l’instar de Rémy Cabella, puis pourront partager la vidéo afin de prouver leur attachement et leur soutien à l'OM.

«Cette collaboration avec Snapchat s’inscrit parfaitement dans la nouvelle démarche d’innovation du club. Il est en effet essentiel que l’OM continue de proposer régulièrement à ses supporters de nouvelles manières d’interagir entre eux et autour de leur passion commune pour le club», précise Jean-François Richard, Directeur Général Adjoint Marketing et Ventes de l’Olympique de Marseille.

Le filtre OM est disponible en exclusivité, partout en France, du vendredi 20 janvier à 13h au dimanche 22 janvier à 23h59.

Ensuite, le filtre sera disponible pour le reste de la saison à l’Orange Vélodrome, dans les boutiques officielles OM et au Centre Robert Louis-Dreyfus.

Snap Code OM

À propos de Snapchat

Il y a plus de 50 millions d’utilisateurs actifs de Snapchat en Europe et 150 millions dans le monde.
Les utilisateurs de Snapchat regardent plus de 10 milliards de vidéos par jour.
Plus de 2/3 des utilisateurs réguliers de l’application créent leurs contenus tous les jours.

À propos des filtres

Les «lens» sont basés sur une technologie de reconnaissance d’objets afin d’habiller un visage. En clair, cette technologie crée une image approximative de deux yeux et du nez, il ne s’agit pas de reconnaissance faciale.
Le carrousel de «lens» est mis à jour quotidiennement avec des nouveautés afin de stimuler l’envie de se connecter tous les jours.
Depuis le début de l’année, des «lens» en duo ont été mis en place, comme par exemple le «lens chien» qui fonctionne sur deux visages en même temps.
Les «lens» sont différents des filtres.
Le «lens» de Taco Bell, qui permettait d’habiller son visage en taco à l’occasion du Superbowl 2016, a enregistré 224 millions de vues en 24h.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luom
Contrat Pro
Contrat Pro
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 08/09/2017
Age : 40
Localisation : Franche comté

MessageSujet: Re: OM Champion's Projet   Jeu 5 Oct - 18:53

Ray13 a écrit:
Merci pour l'info !

Bon le logo Orange ça risque de faire un peu moyen en terme d'esthétique sur un maillot bleu et blanc ^^
Mais bon l'important c'est l'apport économique !

coucou mon ami,

Merci d'intervenir. Bien

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luom
Contrat Pro
Contrat Pro
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 08/09/2017
Age : 40
Localisation : Franche comté

MessageSujet: Re: OM Champion's Projet   Ven 6 Oct - 18:36

Coucou la famille, coucou

http://sport24.lefigaro.fr/le-scan-sport/2017/10/06/27001-20171006ARTFIG00174-le-groupe-iam-refute-le-nom-de-champions-project.php

Le groupe IAM ne croit pas au «Champions Project» de McCourt à l'OM
Par John Timsit 2
Mis à jour le 06/10/2017 à 15:50
/Publié le 06/10/2017 à 14:36


Le groupe IAM ne croit pas au «Champions Project» de McCourt à l'OM

Abonnez-vous à Figaro Premium
LE SCAN SPORT - Le groupe de rap IAM, d'origine marseillaise et dont les membres sont des fans de l'OM, s'oppose à la politique mise en place par la nouvelle direction du club phocéen.


IAM, le groupe de rap qui s'est fait connaitre dans les années 1990 reste aussi attentif aux performances du club marseillais que surpris par la politique innovante du nouveau propriétaire américain Frank McCourt. A l'occasion d'un entretien à La Provence, le chanteur du groupe, Akhenaton, qualifie ainsi le «Champions project» comme une erreur de stratégie et de communication. «A partir du moment où on s'appelle comme ça, on est obligé de jouer le podium», s'inquiète le leader du groupe.

Ainsi, il trouve que le nom donné à ce plan ambitieux est trop pompeux, voire même arrogant. «Pour remonter la pente, le «project» ne doit pas être celui des champions mais celui des combattants qui essaient de garder la tête au-dessus de l'eau. Malheureusement l'objectif pour le club doit être le même que l'an dernier, se qualifier pour la Ligue Europa. Et encore faut-il la jouer», poursuit Akhenaton. L'entrepreneur américain a projeté d'investir plus de 200 millions d'euros dans le club sur quatre saisons. Si certains se réjouissaient d'une future dynamique financière et sportive, d'autres y voyaient l'impossibilité de bâtir une équipe capable de s'inviter à la table des grands d'Europe.

Un début de saison très mitigé

Il est vrai que le début de saison de l'Olympique de Marseille n'a pas été flamboyant. La faible portée du mercato estival et les deux surprenantes défaites face à Monaco et Rennes ont fait émerger de nombreux doutes sur les capacités de Frank McCourt d'incarner cet ambitieux projet. De nombreux supporters pensent ainsi que la volonté de concurrencer le PSG en Ligue 1 et les autres grands clubs en Ligue des champions aurait nécessité des investissements plus importants. Ainsi, l'ambition d'un futur titre en championnat pour le club phocéen semble de plus en plus incertaine. Le groupe de rap pourrait-il s'inspirer du sujet dans une prochaine chanson? Réponse (possible) dans les prochains mois…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luom
Contrat Pro
Contrat Pro
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 08/09/2017
Age : 40
Localisation : Franche comté

MessageSujet: Re: OM Champion's Projet   Ven 6 Oct - 18:52

http://www.footballclubdemarseille.fr/om-actualites/contrat-maillot-gestion-le-dossier-complet-om-puma.html?utm_source=Sociallymap&utm_medium=Sociallymap&utm_campaign=Sociallymap

Contrat, maillot, gestion… le dossier complet OM / Puma

Cette semaine la rédaction de footballclubdemarseille.fr, en particulier son journaliste Mourad Aerts, vous a proposé un dossier sur l’accord entre Puma et l’Olympique de Marseille. Voici toutes les parties du dossier. Bonne lecture…


Dossier PUMA/OM :


Article I : OM/PUMA : Un mariage de raison
↳ Partie 1/2 : Mariage de raison pour Puma

↳ Partie 2/2 : Mariage de raison pour l’OM





Article II : ITW : « Mieux d’être numéro 2 ou 3 chez Puma que numéro 10 chez Adidas »





Article III : OM/PUMA : Un bon contrat mais pas le jackpot





Article IV : Le contrat PUMA, symbole de la nouvelle gestion interne de l’OM…





Article V : Et au niveau design, les maillots PUMA, ça donne quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luom
Contrat Pro
Contrat Pro
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 08/09/2017
Age : 40
Localisation : Franche comté

MessageSujet: Re: OM Champion's Projet   Ven 6 Oct - 20:19

Christopher Keber rejoint McCourt Global en tant que responsable des investissements et de la stratégie

http://www.mg.com/news/christopher-keber-joins-mccourt-global

NEW YORK CITY - McCourt Global (MG), une entreprise alternative de gestion d'actifs, a annoncé aujourd'hui que Christopher Keber a été nommé chef des investissements et de la stratégie. Dans ce poste nouvellement créé, Keber dirigera la stratégie d'investissement de l'entreprise, en mettant l'accent sur la croissance et la durabilité des activités mondiales de MG, et fera rapport à Drew McCourt, président. Keber a précédemment occupé le poste de directeur général chez Hines Interests LP, une entreprise privée dotée d'un actif sous gestion de 100 milliards de dollars, depuis près de cinq ans. Dans ce rôle, il était responsable de la formation mondiale du capital et de la collecte de fonds, des relations avec les investisseurs et de la gestion de nombreuses situations spéciales au niveau de l'entreprise.

"Je suis extrêmement heureux d'accueillir Chris à notre équipe de direction", a déclaré Drew McCourt. "Chris apporte des perspectives, des relations, des expériences et des idées mondiales - ainsi qu'une compréhension approfondie des marchés de capitaux et de l'immobilier - qui ajoutera de la profondeur et de l'ampleur à notre leadership au fur et à mesure que nous poursuivrons de nouvelles opportunités".

"C'est une décision facile à prendre, "A déclaré Chris Keber. «J'ai connu et respecté Drew et Frank depuis de nombreuses années, et rejoindre McCourt Global est une étape parfaite pour la prochaine phase de ma vie professionnelle. Il est clair que MG est une organisation entrepreneuriale qui fonctionne à l'échelle institutionnelle. Je crois que cette entreprise a un potentiel de croissance extraordinaire en tant que plate-forme d'investissement mondiale. Dans ma carrière, j'ai eu le privilège de servir de gestionnaire d'investissement dans de multiples capacités et je suis impatient d'agir aux côtés de mes collègues MG en tant qu'investisseur direct dans des occasions attrayantes à travers le monde. »

Avant Hines, Keber a mené la croissance globale du capital et des relations avec les investisseurs de Starwood Capital Group, au cours de laquelle Starwood a recueilli des milliards de dollars pour de nouveaux véhicules d'investissement et des co-investissements pour l'énergie et l'immobilier auprès d'investisseurs mondiaux. Auparavant, il a travaillé à New York au Credit Suisse dans son groupe Real Estate Private Funds.

Au-delà de ses activités professionnelles, Keber est profondément engagé dans les projets de bienfaisance. Il s'est porté volontaire depuis deux ans dans l'île de Pohnpei, dans les États fédérés de Micronésie, où il a été enseignant puis directeur d'une école élémentaire de 300 élèves.

Keber détient un MBA en immobilier de l'Université de Caroline du Nord à Chapel Hill, où il sert actuellement au conseil d'administration de l'école, ainsi qu'un baccalauréat en sciences internationales en relations internationales de l'Université de Georgetown. Il a également étudié à l'Université britannique d'Édimbourg, où il était membre de son équipe de basketball.

À propos de McCourt Global

McCourt Global, ou MG, est une entreprise d'investissement diversifiée ayant des intérêts allant de l'immobilier et des finances, aux sports et aux médias. Les projets immobiliers actuels de MG comprennent 360 Tenth Avenue à New York City; 1201 Brickell Bay Drive à Miami; un projet de développement de 1,4 million de pieds carrés sur Waller Creek à Austin, au Texas; et environ 260 acres de terre dans Chavez Ravine à Los Angeles. En 2015, l'entreprise a annoncé le lancement de MGG Investment Group, une société spécialisée en finance et prêteur direct, puis en 2016, l'acquisition du club de football français Olympique de Marseille et le lancement de McCourt Partners, une plate-forme privée d'investissement avec plus de 1 milliard de dollars en capital permanent. MG est basée à New York avec des bureaux à Los Angeles, à Londres et à Paris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luom
Contrat Pro
Contrat Pro
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 08/09/2017
Age : 40
Localisation : Franche comté

MessageSujet: Re: OM Champion's Projet   Ven 6 Oct - 20:32

Un article intéressant :

Frank McCourt, le milliardaire rebelle à la tête de l'Olympique de Marseille

https://www.challenges.fr/sport/frank-mccourt-le-milliardaire-rebelle-a-la-tete-de-l-olympique-de-marseille_461091

Par Antoine Izambard le 20.03.2017 à 09h13


PORTRAIT Son raid éclair sur l’OM a fait de l’ambitieux milliardaire américain une personnalité très attendue dans le footbusiness français. Lui est sûr de son coup, après le jackpot des Los Angeles Dodgers qu'il a revendu plus de deux milliards de dollars.


Qui est Frank McCourt?
Frank McCourt avec son épouse Monica le 23 octobre 2016 lors d'un match entre l'OM et le PSG.
FRANCK FIFE / AFP


Il fallait le voir, le visage fermé, les mâchoires serrées, égaré dans ses pensées, comme s'il se demandait ce qu'il était venu faire dans cette galère. Frank McCourt se souviendra probablement longtemps de l'humiliation infligée par le PSG à son club, ce dimanche 26 février, défaite 5-1, la plus large de l'histoire de l'Olympique de Marseille (OM) face à son grand rival. " Il était sous le choc ", appuie un VIP présent à ses côtés dans les tribunes. Une défaite d'autant plus amère qu'elle ponctuait plusieurs semaines de déclarations va-t-en-guerre, un brin suffisantes, de l'actionnaire du club. " Battre le PSG, ce n'est pas possible, c'est nécessaire ", lançait ainsi en janvier à Challenges, Frank McCourt dans un salon ouaté du Plaza Athénée, le palace parisien où il a ses habitudes. Un mois plus tard, et après une nouvelle défaite frustrante contre l'AS Monaco en Coupe de France, le propos plein d'aplomb résonne comme la première fausse note d'une partition pourtant parfaitement maîtrisée jusqu'alors.

Un « dealmaker »

Frank McCourt a ravi l'OM à la toute fin de l'été 2016 au nez et à la barbe de l'homme d'affaires luxembourgeois Gérard Lopez qui a, depuis, racheté le club de football de Lille. Le milliardaire américain, dont le nom n'a jamais filtré dans les médias, est présenté le 29 août à la mairie de Marseille comme le futur repreneur du club, propriété depuis vingt ans de la famille Louis- Dreyfus. Il vient de mener en deux mois un raid éclair, secret, qu'il voulait gagner à tout prix. Alors que Gérard Lopez a déjà entamé des discussions très avancées avec Margarita Louis-Dreyfus, Frank McCourt décide sur les conseils de l'avocat d'affaires Didier Poulmaire et du patron de la Ligue de football professionnelle (LFP), Didier Quillot, de se lancer dans la bataille à la fin du mois de juin. " C'était très tard car ses concurrents, Gérard Lopez surtout, mais aussi un investisseur indonésien, avaient pris de l'avance, révèle-t-on à la banque Rothschild & Co, mandatée pour vendre le club. Mais Frank McCourt et son équipe ont abattu un travail énorme et refait leur retard, notamment le week-end du 15 août. On sentait le “dealmaker”, que c'était comme un match pour lui, il ne voulait pas perdre, ne lâchait rien, était sur la balle en permanence. "

Une victoire sur le fil que ne savoure pas longtemps le nouveau boss de l'OM. Dans la foulée de la signature officielle de l'acquisition pour 50 millions d'euros, le 17 octobre, il procède à un grand remue-ménage. Il nomme à la tête du seul club français vainqueur de la Ligue des champions, Jacques-Henri Eyraud, iconoclaste PDG de Paris-Turf et Bilto, qui l'a rejoint fin juin après avoir essayé, avec cinq copains rencontrés à Harvard, de monter un tour de table pour racheter le club. Et il recrute des pointures du milieu sportif avec les arrivées de Rudi Garcia comme coach, d'Andoni Zubizarreta, l'ancien directeur sportif du FC Barcelone, puis en janvier, celle de l'ex-idole du Stade Vélodrome, l'attaquant Dimitri Payet rapatrié de West Ham contre un chèque de 30 millions d'euros. " Frank est un entrepreneur très méthodique, rationnel, mais il aime que les choses aillent vite et ne va pas hésiter à investir une partie de sa fortune personnelle ", précise Didier Poulmaire, ancien avocat de Laure Manaudou et Yohan Gourcuff, qui conseille le propriétaire de l'OM depuis trois ans.

De la fortune personnelle, Frank McCourt en a beaucoup. Elevé dans une banlieue cossue de Boston avec ses six frères et sœurs, il a vite percé dans l'immobilier. En 1977, quelque temps après avoir fondé sa société, il réussit un coup de maître. Le jeune promoteur de 24 ans achète pour une bouchée de pain 100 000 mètres carrés de terrains à une compagnie de chemins de fer en faillite. Deux ans plus tard, ces terrains transformés en parkings sont revendus à prix d'or à la ville de Boston.

Trump « impressionné »

Mais la plus belle opération financière, et la plus controversée, est à rechercher à plus de 4 000 kilomètres de là, en Californie. En 2004, Frank McCourt met toute sa fortune sur la table : 430 millions de dollars pour racheter le club de baseball des Los Angeles Dodgers. Sept ans plus tard, il le revendra 2,15 milliards de dollars. Une culbute réalisée grâce à un énorme contrat de diffusion télé qui a fait exploser la valeur des franchises. Un joli coup qui lui vaudra même à l'époque de recevoir un message d'un certain Donald Trump. " Il m'a dit qu'il était impressionné par le montant de la transaction ", sourit Frank McCourt. A ce jackpot, il convient d'ajouter une rente en or, puisqu'il a gardé une participation dans l'exploitation des parkings qui jouxtent le stade de baseball de Los Angeles.

L'histoire de Frank McCourt avec les Dodgers ne se résume pas à une affaire de gros sous. Elle charrie aussi son lot de turpitudes, de scandales. Le promoteur immobilier et sa femme Jamie se sont rencontrés lorsqu'ils étaient étudiants à Georgetown et font équipe dans leur ascension. Frank nomme Jamie à la direction des Dodgers, et le couple profite un peu trop de sa nouvelle situation. Selon Vanity Fair, les McCourt s'offrent en cinq ans quatre luxueuses résidences pour 74 millions de dollars, une piscine olympique à 12 millions, déboursent 500 000 dollars pour la bar-mitsva de leur fils Gavin. Le commissaire de la Ligue majeure de baseball révèle qu'ils ont détourné des caisses du club 189 millions de dollars. En 2009, les affaires de Frank et Jamie McCourt se gâtent. Le ménage vole en éclats et il la vire des Dodgers. Au bout de deux ans de procédure, le divorce est prononcé et, dans la foulée, il vend le club. Discrédité, mais plus fortuné que jamais malgré le chèque de 131 millions qu'il doit signer à son ex-femme.

Volonté de redorer son image

Sur cette partie de sa vie, Frank McCourt reste relativement discret même s'il se dit " très fier " de la vente des Dodgers. " Mon divorce a été perturbant et a eu des effets négatifs sur l'équipe, concède-t-il. La propriété familiale est une bonne chose, la gestion familiale beaucoup moins. " Pour ceux qui ont suivi de près ces turbulences, le natif de Boston n'en est pas sorti indemne. " C'était une période très agitée, Frank a vécu des moments vraiment difficiles, mais il s'en est toujours relevé, c'est là sa grande force, il ne flanche jamais, c'est un tenace ", confie Grady Little, ancien manager des Dodgers qui a conservé de bonnes relations avec son ancien actionnaire. Sous couvert d'anonymat, un autre manager du club de baseball qui, lui, a été licencié par le milliardaire a la dent plus dure : " Les McCourt voulaient tout contrôler alors qu'ils n'avaient aucune réelle compétence dans le sport, ils voulaient surtout gagner de l'argent et y sont parvenus. "

L'aventure californienne achevée, Frank McCourt s'échappe vers New York pour se concentrer sur ses activités de promoteur immobilier. Il s'offre un luxueux appartement de 16 chambres pour 50 millions de dollars et se remarie à une cavalière texane. Le virus du sport le taraude, ainsi que qu'une volonté de redorer son image. " Il m'interrogeait beaucoup sur le championnat européen de football, raconte Didier Poulmaire. Il envisageait une nouvelle expérience dans le sport hors des États-Unis. " Crédité d'une fortune de 1,2 milliard de dollars par Forbes, il a les moyens de ses nouvelles ambitions. Il commence par décortiquer, en 2014, le dossier du club anglais de Tottenham, avant de renoncer. Il lorgne aussi du côté de la Formule 1. Mais c'est finalement dans le très respectable milieu hippique qu'il jette son dévolu en achetant 50 % du Global Champions Tour, une compétition internationale de saut d'obstacles.

Des risques et de la méthode

" Frank, c'est l'exemple même de l'entrepreneur qui aime prendre des risques ", décrit Jeff Ingram, ami de vingt ans de McCourt en charge de ses " activités personnelles ". Il aime l'aventure, les paris. Mais tout est calculé, étudié, il veut savoir où il met les pieds. " Didier Quillot, que Frank McCourt a consulté avant de débarquer sur la Canebière, soixante-douze ans après son père, engagé dans la 14e division blindée américaine pour libérer la France, peut en témoigner. " Il a voulu me rencontrer fin juin pour que je lui explique le fonctionnement de notre championnat, précise- t-il. Il m'a demandé quel était mon plan d'action pour la Ligue 1, ce que j'entendais faire pour la rendre plus spectaculaire. Il voulait avoir tous les éléments en main. " Au sortir de cette réunion de trois heures, le milliardaire, qui venait de visiter deux clubs en Angleterre et s'apprêtait à se rendre en Espagne, donne son feu vert : ce sera l'OM. " Cet entretien a été décisif, il a levé les derniers doutes ", confirme Didier Poulmaire.

Au-delà du contexte économique du championnat français, Frank McCourt semble aussi avoir eu un vrai coup de cœur pour la cité phocéenne. « Pour lui, il y a des similitudes entre Boston et Marseille, indique Jacques-Henri Eyraud. Il m’a dit un jour que, contrairement à ce que l’on pense, Boston est une ville ouvrière, dure, qui se conquiert avec des sacrifices, comme Marseille. Elle est à l’opposé de New York, la ville de Wall Street, du clinquant, qui ressemble plus à Paris. L’OM, c’est la rébellion, ce côté lui a plu. » Rebelle, l’enfant de Boston, l’est assurément. Ses coups de sang avec le maire Thomas Menino ont fait sa légende dans sa ville natale. Ses ennemis dénoncent son côté procédurier et prêt à tout ? Grady Little reconnaît que « Frank ne se laisse pas faire, si quelque chose ne lui plaît pas, il ne va pas lâcher, mais il peut aussi être très gentleman ».

Proche des démocrates

Le nouveau patron de l’OM peut même verser dans l’altruisme comme lorsqu’il décide, en 2013, d’offrir 100 millions de dollars à l’université de Georgetown, pour créer un centre d’études des politiques publiques. « J’ai plus d’argent que quiconque en a besoin, j’ai été chanceux dans ma vie, il est donc normal que j’en fasse profiter les autres », soutient-il en bon milliardaire américain. Politiquement, le sexagénaire penche pour les démocrates. L’été dernier, il a même reçu dans sa ferme le petit-fils de Robert Kennedy. « J’ai du respect pour les hommes politiques qui sont là pour les bonnes raisons et également pour les fonctionnaires, de vrais serviteurs de l’État. » Et Donald Trump ? « Il va falloir travailler avec lui, les risques géopolitiques sont trop importants, je lui souhaite le meilleur. »

Fin politique, Frank McCourt va devoir l’être aussi avec le fameux « contexte marseillais ». Le nouveau propriétaire de l’OM soigne ses relations locales. « Il observe beaucoup depuis son arrivée, témoigne Richard Miron, adjoint aux sports à la mairie. Il veut s’ouvrir aux autres et prend le temps de recevoir les Marseillais. » Mais celui qui s’est engagé à dépenser 200 millions d’euros sur le marché des transferts lors des quatre prochaines années, met en garde : « Certaines pratiques ne seront plus tolérées, il y aura du changement », prévient-il alors que l’OM fait toujours l’objet d’une enquête sur des transferts douteux entre 2009 et 2012. Les résultats, eux aussi, vont devoir changer. Les premières banderoles de l’ère McCourt sont apparues dans le virage sud du Vélodrome lors du match contre Monaco : « L’Olympique de Marseille a besoin de guerriers.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luom
Contrat Pro
Contrat Pro
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 08/09/2017
Age : 40
Localisation : Franche comté

MessageSujet: Re: OM Champion's Projet   Ven 6 Oct - 20:36

https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=https://www.bloomberg.com/research/stocks/private/person.asp%3FpersonId%3D106995759%26privcapId%3D2097724%26previousCapId%3D2097724%26previousTitle%3DHines%2520Interests%2520Limited%2520Partnership&prev=search

Monsieur Christopher Keber, Chris est administrateur principal de Hines Interests Limited Partnership et membre de son équipe de marchés de capitaux et est responsable de la levée et de la structuration des capitaux institutionnels, des coentreprises programmatiques et des comptes séparés. Avant cela, M. Keber a été directeur de Global Capital Raising and Investor Relations chez Starwood Capital Group. Il a dirigé un groupe responsable des efforts de sensibilisation des investisseurs ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mike4023
Débutant
Débutant
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 14/09/2017
Age : 41
Localisation : angers

MessageSujet: Re: OM Champion's Projet   Ven 6 Oct - 23:27

l'objectif de la nouvelle équipe dirigeante de l'OM, n'as jamais été de devenir champion au bout d'un an. Nous sommes 3 ème en l1 2 ème de notre poule en europaleague, pas trop mal pour un début de saison sois disant loupé.ouin ouin, ça marchera pas.facile a dire mais venez pas faire les kéké,les soirs de victoires.certain passent leurs temps a donner des leçons au dirigeants de l'OM ils feraient pas mal,de tenir leurs rôles de supporters.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luom
Contrat Pro
Contrat Pro
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 08/09/2017
Age : 40
Localisation : Franche comté

MessageSujet: Re: OM Champion's Projet   Sam 7 Oct - 9:03

mike4023 a écrit:
l'objectif de la nouvelle équipe dirigeante de l'OM, n'as jamais été de devenir champion au bout d'un an. Nous sommes 3 ème en l1 2 ème de notre poule en europaleague, pas trop mal pour un début de saison sois disant loupé.ouin ouin, ça marchera pas.facile a dire mais venez pas faire les kéké,les soirs de victoires.certain passent leurs temps a donner des leçons au dirigeants de l'OM ils feraient pas mal,de tenir leurs rôles de supporters.

Salutations, MIKE mon ami, bon week end, coucou

Oui, l'équipe sur le podium, second de son groupe de phase de poules, lors de cette trêve internationale. En espérant qu'il y ait eu prise de conscience que. GARCIA, fait preuve de plus de souplesse tactique. Il semble avoir compris, qu'il était nécessaire d'utiliser un autre schéma de jeu. La prestation aboutie lors du déplacement à NICE, démontre qu'il est possible de réaliser de grandes performances en incorporant moult ingrédients qui laissent envisager une suite prometteuse. A souhaiter que les principaux intéressés, puissent à nouveau reproduire ceci à l'instant T en incorporant la notion de durée. Effectivement aussi, des critiques se sont abattues. Certains intransigeants, n'ont probablement pas assez fait preuves de retenues et ont de suite envisagés, d'attribuer aux responsables des termes que très peu académiques, en qualifiant tout ce beau monde d'incompétents et représentant la risée au niveau national, puis européen. Certainement précipité. Nous verrons la suite des évènements. Partant du principe que nous avons connaissance de ce qui fait office de, mais loin de tout ce qui est dissimulé à l'arrière du miroir. Nous réagissons en spectateurs suite à ce nous observons sur le terrain, mais vraiment éloignés du pourquoi, expliquant absolument tout ce qui caractérise les raisons des performances de chacun.

Maintenant, ciblant l'équipe dirigeante, son actionnaire, le temps, nous permettra, je suppose, de mieux comprendre toutes les motivations de ce qui explique les raisons de l'acquisition de cette institution. Chacun, là aussi, y va de son interprétation, sa réflexion, son raisonnement. Espérons, évidemment, que L'OM ne soit aucunement utilisée comme tremplin pour réaliser du business et remplir un porte feuille. Qu'il y ait vraiment volonté à s'investir pleinement pour des raisons sportives, n'ayant pas comme arrière pensées, de faire fructifier un capital investi, pour réaliser une plus value à un moment donné et par déduction à nouveau détruire, fragiliser, pour tout recommencer. Personnellement, je reste et resterais dans l'hypothèse, l'analyse. Suggérant qu'il est possible que. MCCOURT, un entrepreneur avant tout. L'épisode des DODGERS, un exemple, laissant une communauté sur le " défensive ". Espérant qu'il ne reproduise aucunement, ici, sa stratégie industrielle.....

Pour finir, j'attends avec impatience, les explications d'une éventuelle collaboration avec ORANGE, le probable nouveau sponsor principal. Les modalités en terme économique, financière, longévité. Une manne d'argent supplémentaire, en complément de celle de PUMA qui sera bien utile, face une inflation qui se veut plus qu'alarmante et bouleverse les pratiques. Il est possible aussi, qu'il y ait stratégie pour rentabiliser l'investissement réalisé via l'actionnaire en place. Nous verrons, encore une fois, l'orientation prise dans un devenir proche.  Ne pas oublier aussi, que de nouvelles réformes caractérisant la ligue des champions aboutiront à apporter plus de revenus à ceux y participant. En combinant tout ceci, il sera possible de se permettre de viser une autre catégorie de joueurs "demeurant inaccessibles", quoi que,  pour le moment. La suite des évènement sera révélateur....  

Désolé pour les mises à jour de mon commentaire. Confused Wink

Bises à bientôt et merci. Drink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mike4023
Débutant
Débutant
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 14/09/2017
Age : 41
Localisation : angers

MessageSujet: Re: OM Champion's Projet   Sam 7 Oct - 23:31

salut Luom merci bon week-end a toi aussi.ton explication est très clair bravo.moi ce qui me fait grogner, c'est les personnes qui ne font que se plaindre.certain par exemple avait peur, que le projet soit de recruter des jeunes, pour les revendre plus cher.les mèmes se plaignent maintenant, qu'il n'y a pour l'instant pas assez de jeunes, pour pouvoir faire un bénéfice a la revente.ils fallait soit disant que la priorité, ne soit pas le recrutement massif de joueurs .mais restructuré le club, le centre de formation et faire des alliances avec les clubs locaux.encor une fois les mèmes se plaignent aujourd'hui, qu'il ni y a pas eu assez de recrue.enfin quand Payet, signe certain disent c'est de la folie c'est trop chère. pour se plaindre qu'il ni y a pas eu d'arriver d'une star au mercato d'été.que chacun est un avis c'est normal,ont dit d’ailleurs un avis, c'est comme un trou du cul tout le monde en a un.mais dire tout et son contraire, faire le malin sur des plateaux comme celui du phocéen pour pas les cités, ou sur les réseaux sociaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luom
Contrat Pro
Contrat Pro
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 08/09/2017
Age : 40
Localisation : Franche comté

MessageSujet: Re: OM Champion's Projet   Dim 8 Oct - 8:45

mike4023 a écrit:
salut Luom merci bon week-end a toi aussi.ton explication est très clair bravo.moi ce qui me fait grogner, c'est les personnes qui ne font que se plaindre.certain par exemple avait peur, que le projet soit de recruter des jeunes, pour les revendre plus cher.les mèmes se plaignent maintenant, qu'il n'y a pour l'instant pas assez de jeunes, pour pouvoir faire un bénéfice a la revente.ils fallait soit disant que la priorité, ne soit pas le recrutement massif de joueurs .mais restructuré le club, le centre de formation et faire des alliances avec les clubs locaux.encor une fois les mèmes se plaignent aujourd'hui, qu'il ni y a pas eu assez de recrue.enfin quand Payet, signe certain disent c'est de la folie c'est trop chère. pour se plaindre qu'il ni y a pas eu d'arriver d'une star au mercato d'été.que chacun est un avis c'est normal,ont dit d’ailleurs un avis, c'est comme un trou du cul tout le monde en a un.mais dire tout et son contraire, faire le malin sur des plateaux comme celui du phocéen pour pas les cités, ou sur les réseaux sociaux.

Salutations MIKE mon ami, bon DIMANCHE, coucou

Un plaisir d'échanger avec toi. Je te remercie aussi du compliment. Je te le retourne. Bien  

Il y aura toujours matière à critiquer, dénigrer. Me concernant, un groupe de qualité, demandant à essayer de trouver un équilibre, de la constance et à force de travail, reproduire des prestations accomplies, à l'image de celle réalisée contre un concurrent direct, en l'occurrence l'équipe niçoise. A eux et aussi à tout le staff technique de démontrer à toute une communauté, qu'il y a compétence, professionnalisme, savoir faire pour finalement faire admettre que toutes les déclarations hostiles, s'avèrent le fruit d'un exagération injustifiée dans la durée. Qu'à l'instant T il aurait fallu faire preuve de plus de retenue, même si par moment, je le conçois, il y a de quoi vraiment se poser des questions. Nous sommes dans la réaction, la frustration, le bonheur, la joie, bref le sentiment, suite à l'observation d'un évènement. Ce qui en découle, n'est pas forcément plaisant à entendre et représente peut être le résultat d'une colère et non d'une analyse faisant preuve d'une objectivité à "toute épreuve". Essayer de comprendre avec des outils qui semblent limités, car ne possédant qu'une partie d'un contenu. Bref, difficile de faire preuve de pertinence, de tact, d'humilité. Un mélange de période délicates, de satisfactions, d'espoir, etc....Une nouvelle histoire, de nouveaux personnages et de nombreux chapitres....A chacun son sentiment, ses déductions, son raisonnement, de telle manière aussi, à pouvoir tenir des conversations aboutissant à des échanges constructifs, ne finissant aucunement à des résultats qualifiant chaque protagoniste de quelconque calamité. Finalement, nous ne maitrisons que peu de choses, et nous ne savons aucunement le dénouement de tout ceci. Juste, l'espoir de constater qu'il y ait, intérêts sportif, plutôt qu'au final il y ait intention de faire fructifier un capital investi pour remplir un porte feuille.  

Nous verrons en tant que spectateurs....

Bises.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mike4023
Débutant
Débutant
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 14/09/2017
Age : 41
Localisation : angers

MessageSujet: Re: OM Champion's Projet   Dim 8 Oct - 23:43

salut luom, merci pour le compliment.il est normal d'avoir l’esprit critique, surtout si c'est fait dans le sens de la construction.mais passer son temps a être dans la dénigration comme certain le font.quand c'est des supporter du pqsg, après tout c'est de bonne guerre.quand ce sont des consultants, ou des journalistes c'est un manque de courage pour moi de pas assumer ses convictions.quand se sont des ex dirigeants ou joueurs de l'OM c'est dépriment.quand ce sont des supporter de l'OM,j'ai envie de leurs dire si c'est pour dire ça taisez vous, ou aller encourager un autre club.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luom
Contrat Pro
Contrat Pro
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 08/09/2017
Age : 40
Localisation : Franche comté

MessageSujet: Re: OM Champion's Projet   Mer 11 Oct - 9:22

mike4023 a écrit:
salut luom, merci pour le compliment.il est normal d'avoir l’esprit critique, surtout si c'est fait dans le sens de la construction.mais passer son temps a être dans la dénigration comme certain le font.quand c'est des supporter du pqsg, après tout c'est de bonne guerre.quand ce sont des consultants, ou des journalistes c'est un manque de courage pour moi de pas assumer ses convictions.quand se sont des ex dirigeants ou joueurs de l'OM c'est dépriment.quand ce sont des supporter de l'OM,j'ai envie de leurs dire si c'est pour dire ça taisez vous, ou aller encourager un autre club.

coucou , bonne journée,

Concernant tout ce qui caractérise le PSG, en terme de stratégie, projection, mode opératoire, investissement se permettre de détourner un système, pour réaliser des emplettes, aurait du dès le départ subir un VETO, car outre passant des règles, des lois, ayant pour conséquences, des portes ouvertes à tout et n'importe quoi. Probablement des raisons liées à la politique, aux échanges commerciaux, à l'image, au niveau relationnel. L'activité sportive, servant de levier, fabriquant de la richesse, contribuant à générer de l'attractivité, à entretenir une bulle spéculative pour au final servir les intérêts des uns et des autres dans différents domaines, ou il y a matière à remplir un porte feuille et tenir à flot une économie.

Maintenant, le supporter parisien, devrait faire preuve de plus d'humilité, se faire discret. Considéré que la " marque de fabrique " de leur institution est vraiment éloignée d'un exemple à prendre en considération. Certains, probablement en sont conscients, d'autres abusent abondement de commentaires déplacés, se congratulant , s'extasiant, devenant méprisant vis à vis d'un contexte, d'une situation, d'un présent, ou un jour ou l'autre il y aura probablement retour de bâton, sanctions, suite à tout ce que l'on peut constater aujourd'hui. Le PSG, l'exemple type d'un football business ou les limites de l'acceptable n'ont plus aucuns sens, aucunes valeurs. Nous atteignons, une forme de paroxysme, ou les pratiques, les tarifs d'un marché, l'inflation engendrent un bouleversement qui aura de lourdes répercussions. Façonnera un dérèglement, ou seuls les plus puissants, pourront exister et profiter via leur capacité financière, à s'octroyer un monopole qui leur permettra d'assurer une pérennité économique, tant au niveau sportif, qu'au niveau du business.

En espérant qu'un jour, la notion d'équitabilité, ce que représente la valeur de l'argent, reviendra sur le devant de la scène. Que des réformes, des lois, des personnes puissent redonner du sens à tout ceci. Il devient plus qu'urgent de formater un système, de le reconstruire, d'apporter de l'équilibre.

Bises.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuk
Membre d'OMS
avatar

Messages : 477
Date d'inscription : 15/09/2017
Age : 25
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: OM Champion's Projet   Mer 11 Oct - 19:54

On sent une attirance particulière de Luom pour l'aspect économique du Foot !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luom
Contrat Pro
Contrat Pro
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 08/09/2017
Age : 40
Localisation : Franche comté

MessageSujet: Re: OM Champion's Projet   Mer 11 Oct - 21:28

Ryuk a écrit:
On sent une attirance particulière de Luom pour l'aspect économique du Foot !

coucou, bonne soirée,

Félicitations pour le titre de membre du mois. Winners Bien  Un plaisir de te lire et débattre avec toi.  Wink

Effectivement, il y a intérêt me concernant, ciblant tout ce qui touche l'investissement, l'économie, la manière d'opérer, la stratégie, projection, etc,  caractérisant l'univers du football. Il me semble aussi qu'il y ait évolution en la matière, dans le sens ou le business, le monde des affaires prend de plus en plus de place et utilise l'activité sportive comme levier à. Un sentiment personnel. De là, il est intéressant de réfléchir et d'établir une analyse. Je réalise ceci, depuis moult temps. Nous verrons, si par la suite, il y a cohérence et bon sens.

Merci de venir participer au débat. Bien sympathique de ta part.

A bientôt et bonne soirée l'ami. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luom
Contrat Pro
Contrat Pro
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 08/09/2017
Age : 40
Localisation : Franche comté

MessageSujet: Re: OM Champion's Projet   Jeu 12 Oct - 7:59

Salutations, bonne journée,  coucou

Information :

" La Ligue va lancer un nouvel appel d’offres d’ici 2020. L’OM pourrait percevoir près de près de 122M€, contre 47 aujourd’hui ". Via l’Equipe. "


Si ceci devient certitude et se finalise prochainement, une conséquence suite à une inflation, aux tarifs pratiqués, au dérèglement occasionné, via ceux possédant des fonds quasiment illimités. Malgré tout, l'écart constaté concernant les moyens à disposition de chacun, fera toujours preuve de déséquilibre. Certes, avantageant les institutions possédant une marge de manœuvre réduite, mais favorisant encore davantage les plus puissants.

A bientôt.


Dernière édition par luom le Jeu 12 Oct - 8:27, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luom
Contrat Pro
Contrat Pro
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 08/09/2017
Age : 40
Localisation : Franche comté

MessageSujet: Re: OM Champion's Projet   Jeu 12 Oct - 8:06

Information :

" Des bruits circulent, un directeur général est évoqué pour épauler le président EYRAUD. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luom
Contrat Pro
Contrat Pro
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 08/09/2017
Age : 40
Localisation : Franche comté

MessageSujet: Re: OM Champion's Projet   Jeu 12 Oct - 8:12

Un article complet, pertinent, ciblant la ligue des champions, l'Europa league :


https://www.planete-asm.fr/actualite/22299-uefa-ce-que-la-reforme-va-changer-en-2018.html


UEFA : ce que la réforme va changer en 2018


Ligue des Champions - Europa League / 24/08/2017 - 10h45 / Par  Grégory L.H.  

L'édition 2017/2018 de la Ligue des Champions est à peine entamée que quelques paires d'yeux se tournent déjà sur la suivante. Il y a tout juste un an, l'UEFA annonçait en effet une profonde réforme du format de la Ligue des Champions pour le cycle 2018/2021. Sur fond de pression de la part de l'ECA, représentant l'intérêt des clubs - ou plutôt de certains clubs historiques tels le Bayern, la Juventus ou l'AC Milan - du Vieux Continent, l'UEFA tentait presque désespérément de recoller les morceaux entre le monde du football « traditionnel » d'une majorité silencieuse, et celui du « foot business » d'une minorité hyper-influente.

En l'état, seule l'ECA, par la voix Karl-Heinz Rummenigge, s'est dite satisfaite de la décision de l'UEFA. Le président du Bayern Munich a ainsi déclaré mettre fin à sa menace de création d'une compétition concurrente à la C1 : « La réforme nous convient, nous sommes contents de rester sous le parapluie de l'UEFA. En conséquence, il n'y a pas de discussion au sujet d'une Super Ligue. »

Pour le reste, la réforme a été difficilement acceptée par l'Europe du ballon rond. Avant même son élection en septembre dernier, le nouveau président de l'UEFA, le Slovène Aleksander Čeferin, émettait des réserves sur le bien-fondé de cette décision, et n'avait pas hésité à critiquer la précipitation avec laquelle elle avait été votée sous l'influence de l'ECA, alors que le pouvoir était vacant depuis la suspension de Michel Platini.

Son de cloche identique du côté de l'EPFL, qui représente les Ligues Européennes Professionnelles. Elle se disait « vivement inquiète » par la réforme et a un temps brandi la menace d'organiser des journées de championnat en même temps que les matchs européens, afin de parasiter leur couverture télévisuelle. Après d'âpres discussions, elle a obtenu d'avoir plus de pouvoir décisionnel auprès de l'UEFA à l'avenir.

Cette contrepartie ne changera rien dans l'immédiat puisque le comité exécutif de l'UEFA a entériné en décembre 2016 les changements qui se mettront en place l'été prochain et pour trois saisons.


La Ligue des Champions devient plus fermée


L'annonce la plus explosive de la réforme concerne bien évidemment la liste d'accès de la Ligue des Champions. Nous évoquions l'an dernier l'évolution de cette compétition qui se resserre petit à petit autour d'une élite. Depuis 1999 et l'apparition du format actuel de la phase finale, huit groupes de quatre équipes, les championnats les mieux classés au classement UEFA se voient de plus en plus représentés.

Le trio de tête, qui a sur cette période toujours été composé de l'Espagne, de l'Angleterre (depuis 2000), de l'Allemagne (en 1999/00 et depuis 2010) ou de l'Italie (de 1999 à 2010) s'est ainsi vu attribuer :
•deux places directes + deux pour les tours préliminaires (de 1999 à 2009) ;
•trois places directes + une pour les tours préliminaires (de 2009 à 2018) ;
•quatre places directes (à partir de 2018).

Mais, sous la pression certaine de l'Italie qui ne figure plus dans le top 3, il a été décidé que ce serait désormais les quatre premiers qui auraient un quota de places privilégiées. Jusqu'alors, le pays au pied du podium devait se contenter de deux places directes et d'une pour les tours préliminaires ; soit peu ou prou la même chose que les championnats classés cinquième et sixième par l'UEFA.

Grâce aux négociations menées par Vadim Vasilyev, que les clubs français avaient mandaté pour faire part de leur mécontentement, la France ne s'en tire pas trop mal dans cette nouvelle répartition. Naviguant entre la quatrième et la cinquième position dans les années 2000, puis distancée par l'Allemagne, et rattrapée par le Portugal au cours de la décennie actuelle, elle semble aujourd'hui s'être assurée la cinquième place à moyen terme. Elle voit ainsi sa position être légèrement plus favorable qu'auparavant.

Dorénavant, le troisième de Ligue 1 pourrait être directement qualifié pour les poules lors des saisons à venir. Il faudra pour cela que le vainqueur de la Ligue Europa soit lui aussi directement qualifié via son championnat. Dans le cas contraire, ce sera le détenteur de la C3 qui récupèrera ce ticket, et le troisième club français devra alors débuter au 3ème tour préliminaire (TP3) dans la voie des non-champions.

Cette phase qualificative regroupera 11 clubs, issus des championnats classés 5 à 15. Jusqu'à cette saison ces équipes n'avaient qu'une ou deux confrontations aller-retour à disputer. Il faudra désormais en jouer deux ou trois puisqu'elles débuteront soit au TP2 soit au TP3, et auront encore un barrage à passer ensuite. Dans l'hypothèse où le club français y participe, la voie des non-champions sera organisée de la manière suivante :
•les 6 deuxièmes des pays 10 à 15 jouent le TP2 ;
•les 3 vainqueurs du TP2 + les 3 deuxièmes des pays 7 à 9 + les 2 troisièmes dans pays 5 et 6 jouent le TP3 ;
•les 4 vainqueurs du TP3 jouent les barrages ;
•les 2 vainqueurs des barrages sont qualifiés pour la phase de poules.

Le net avantage pour les pays concernés est la disparition des représentants des quatre premiers championnats. Le risque d'élimination contre un gros club espagnol, anglais, allemand ou italien est donc réduit à zéro. Le contre-poids de cette nouvelle formule est qu'il n'y a plus que deux places au lieu de cinq. La lutte s'annoncera donc plus féroce, d'autant que les équipes françaises pourront toujours tomber sur un Zenit Saint-Pétersbourg, un FC Porto ou un Shakthar Donetsk par exemple.

Enfin, les grands perdants de cette nouvelle formule sont les championnats classés au-delà de la dixième place au classement UEFA. Dans son format actuel, la compétition offrait une place garantie aux champions des pays 11 et 12, voire 13 si les vainqueurs des C1 et C3 étaient déjà qualifiés. A l'avenir, seul le champion 11 aura la possibilité d'échapper aux TP, si et seulement si le vainqueur de la C1 est qualifié via son championnat.

D'autre part, la voie des champions n'offrira plus que 4 places pour 44 participants, au lieu de 5 pour 42. Une réduction de quota qui s'ajoute à une augmentation du nombre de rencontres. Les champions 18 à 44 devront dorénavant jouer le TP1 alors qu'ils débutaient au TP2 jusque-là. Au final, la Ligue des Champions 2018/2019 offrira donc une plus faible diversité nationale de ses représentants.


Liste d'accès à la Ligue des Champions 2018/2019

# Championnat
(class. 2017) Phase de poules Voie des champions (CH)
(44 participants, 4 qualifiés) Voie des non-champions (NC)
(11 participants, 2 qualifiés)
B TP3 TP2 B TP3 TP2
   Tenant C1, Tenant C3    
1 Espagne 1er, 2ème, 3ème, 4ème - - - - - -
2 Allemagne 1er, 2ème, 3ème, 4ème - - - - - -
3 Angleterre 1er, 2ème, 3ème, 4ème - - - - - -
4 Italie 1er, 2ème, 3ème, 4ème - - - - - -
5 France 1er, 2ème, 3ème - - - - 3ème -
6 Russie 1er, 2ème - - - - 3ème -
7 Portugal 1er - - - - 2ème -
8 Ukraine 1er - - - - 2ème -
9 Belgique 1er - - - - 2ème -
10 Turquie 1er - - - - 2ème 2ème
11 Tchèquie 1er 1er - - - 2ème 2ème
12 Suisse - 1er - - - - 2ème
13 Pays-Bas - 1er 1er - - - 2ème
14 Grèce - - 1er - - - 2ème
15 Autriche - - 1er 1er - - 2ème
 ...              

Le tenant du titre de la Ligue des Champions est automatiquement qualifié pour l'édition suivante. S'il est déjà qualifié pour la phase de poules via son championnat, les équipes en bleu entrent en lice dans la colonne indiquée la plus à gauche du tableau. Sinon, elles entrent en lice dans la colonne indiquée la plus à droite. Par exemple, le champion tchèque sera directement en poules si le vainqueur de la C1 est déjà qualifié via son championnat ; ou bien il devra débuter en barrage dans le cas contraire.

Le tenant du titre de la Ligue Europa est automatiquement qualifié pour l'édition suivante. S'il est déjà qualifié pour la phase de poules via son championnat, les équipes en rouge entrent en lice dans la colonne indiquée la plus à gauche du tableau. Sinon, elles entrent en lice dans la colonne indiquée la plus à droite. Par exemple, le troisième français sera directement en poules si le vainqueur de la C3 est déjà qualifié via son championnat ; ou bien il devra débuter au TP3 dans le cas contraire.

Si un club qualifié pour les tours préliminaires de la Ligue des Champions via son championnat obtient une place pour la phase de poules en remportant l'une des compétitions européennes, il n'est pas remplacé dans la liste d'accès de la Ligue des Champions par un autre club de son championnat.


La Ligue Europa offre plus de places aux recalés de la C1


De son côté la Ligue Europa s'offrira un lifting plus léger. L'un des changements concerne les 15 premiers pays au classement UEFA. Chacun perd un représentant au TP3 et en gagne un au TP2. Cela fera donc un total de trois rencontres aller-retour à disputer avant de se qualifier pour les équipes concernées puisque, comme en Ligue des Champions, il y a toujours un barrage qui s'ajoute aux tours préliminaires.

Une autre nouveauté de la nouvelle liste d'accès concerne les qualifiés directs pour la phase finale de la compétition. Il y en aura 17 contre 16 jusqu'à présent. Le grand gagnant n'est autre que la France, ou plus exactement le pays classé 5ème. Cette position offrira deux places au lieu d'une pour les poules : le vainqueur de la Coupe Nationale et le quatrième du championnat.

Mais le plus gros chamboulement concerne les clubs reversés des tours préliminaires de la Ligue des Champions. Alors qu'il n'y avait que les battus du TP3 et des barrages qui avaient la possibilité de se rattraper à l'échelon inférieur, désormais toutes les équipes éliminées lors des TP1, TP2, TP3 et barrages de la C1 auront une seconde chance en C3. Par ailleurs les champions nationaux resteront séparés des autres formations durant les qualifications de la Ligue Europa.

En cas d'élimination dans la voie des non-champions lors du TP3 ou des barrages de la Ligue des Champions, un club sera reversé directement en phase de poules de la Ligue Europa. Ce point concerne directement le troisième représentant français de la C1, qui ne devra plus passer par les barrages de la C3 en cas de défaite au TP3 de la C1. Les autres battus iront :
•au TP2 des champions (CH) de la C3 pour les éliminés du TP1 CH de la C1 ;
•au TP3 CH de la C3 pour les éliminés du TP2 CH de la C1 ;
•au TP3 des non-champions (NC) de la C3 pour les éliminés du TP2 NC de la C1 ;
•aux Barrages CH de la C3 pour les éliminés du TP3 CH de la C1.

Au final, les 48 participants de la Ligue Europa à partir de la saison prochaine seront les suivants :
•17 qualifiés directs ;
•6 battus des barrages de C1 ;
•4 battus du TP3 NC de la C1 ;
•8 qualifiés de la voie des champions de la C3 ;
•13 qualifiés de la voie des non-champions de la C3.


Liste d'accès à la Ligue Europa 2018/2019

# Championnat Phase de poules Voie des champions (CH)
(36 participants, 8 qualifiés) Voie des non-champions (NC)
(144 participants, 13 qualifiés)
B TP3 TP2 B TP3 TP2
1 Espagne CN, 5ème - - - - - 6ème
2 Allemagne CN, 5ème - - - - - 6ème
3 Angleterre CN, 5ème - - - - - CL
4 Italie CN, 5ème - - - - - 6ème
5 France CN, 4ème - - - - - CL
6 Russie CN - - - - 4ème 5ème
7 Portugal CN - - - - 3ème 4ème
8 Ukraine CN - - - - 3ème 4ème
9 Belgique CN - - - - 3ème 4ème
10 Turquie CN - - - - 3ème 4ème
11 Tchèquie CN - - - - 3ème 4ème
12 Suisse CN - - - - 3ème 4ème
13 Pays-Bas - - - - - CN 3ème, 4ème
14 Grèce - - - - - CN 3ème, 4ème
15 Autriche - - - - - CN 3ème, 4ème
 ...              
Clubs reversés des
TP de C1 Barrages (x6)
TP3 NC (x4) TP3 CH
(x6) TP2 CH
(x10) TP1 CH
(x20) - TP2 NC
(x3) -

CN = vainqueur de la Coupe Nationale
CL = vainqueur de la Coupe de la Ligue (uniquement en Angleterre et en France)

Si un vainqueur de Coupe est qualifié pour la Ligue des Champions via son championnat, il est remplacé par le club non-européen le mieux classé de son championnat.

Si un club qualifié pour la Ligue Europa via son championnat obtient une place pour la Ligue des Champions en remportant une compétition européenne, il n'est pas remplacé dans la liste d'accès de la Ligue Europa par un autre club de son championnat.

Les coefficients UEFA vont être (légèrement) simplifiés

Élément-clé dans le fonctionnement des compétitions européennes, les coefficients UEFA des clubs vont voir leur méthode de calcul évoluer l'année prochaine. Le principe restera identique, à savoir compter les points remportés sur un total de cinq saisons selon un barème qui avait été détaillé ici même il y a plusieurs mois.

Mais alors que chaque club se voyait ajouter 20% du coefficient du pays pour lequel il concourait, il devra se contenter dorénavant des points qu'il aura obtenu lui-même. Cette simplification sera favorable aux meilleurs clubs de championnats modestes, qui perdront suite à cette refonte moins de points que les clubs moyens de championnats plus relevés.

Concrètement, l'AS Monaco qui aurait compté 64,383 points avec l'ancienne méthode sur la période 2013-2018, n'en a avec la nouvelle que 55. Elle perd le bénéfice des 20% du coefficient français : 46,915/5 = 9,383. Ce changement n'a toutefois aucune influence sur son classement UEFA. En effet, elle est dépassée par le FC Bâle qui passe de 61 à 56 points mais double l'AC Fiorentina qui chute de 66,183 à 54 points.

Les 20% du coefficient UEFA du pays autrefois inclus dans le coefficient des clubs constitueront toutefois un minimum pour chacun. Les clubs n'ayant pas gagné suffisamment de points se verront attribuer le cinquième des points de leur pays. Par exemple les Girondins de Bordeaux, qui n'ont totalisé que 7 points entre 2013 et 2018, auraient pour indice 9,383 points s'ils se qualifient pour la saison européenne 2018/2019 (un peu plus en réalité, en fonction des résultats français cette année).

Le coefficient UEFA des pays, qui détermine les quotas de places dans les compétitions, n'est pas du tout impacté par ce changement. Il sera toujours constitué de la somme sur cinq saisons des points rapportés par chacun de ses clubs, divisé par le nombre de clubs en lice sur une saison.

Un autre coefficient des clubs fait son apparition. Calculé sur une période de dix ans au lieu de cinq, et incluant des bonus de palmarès, il n'aura une influence que sur l'aspect financier des compétitions, et non sur le sportif comme cela avait été pressenti dans un premier temps.


Les clubs historiques favorisés dans le partage des droits TV


Le dernier changement majeur annoncé l'année dernière concerne la réforme de la redistribution des droits télévisuels. Toujours dans le but de satisfaire aux exigences de l'ECA et de quelques-uns de ses membres ayant un passé glorieux mais un présent moins reluisant, l'UEFA va changer sa méthode de répartition.

Si elle n'a pas indiqué comment elle allait procéder précisément, l'association européenne de football a déjà annoncé que 30% des gains de la Ligue des Champions et 15% de ceux de la Ligue Europa seront attribués en fonction d'un nouveau coefficient favorisant les performances passées.

Dans le détail, cet « indice financier » sera donc calculé sur les dix dernières années, avec le même barème de base que l'indice UEFA des clubs classiques. Mais en plus des différents points de performances cumulés sur cette période, on y ajoute un bonus lié aux titres européens remportés par chaque club depuis 1955 :
•12 points pour un titre de C1 lors des 5 dernières saisons ;
•8 points pour un titre de C1 depuis 1992/1993 ;
•4 points pour un titre de C1 avant 1992/1993 ;
•3 points pour un titre de C3 lors des 5 dernières saisons ;
•2 points pour un titre de C2/C3 depuis 1992/1993 ;
•1 point pour un titre de C2/C3 avant 1992/1993.

L'AS Monaco se verrait ainsi défavoriser dans ce calcul. Etant donné qu'elle a été complètement absente sur l'échelle européenne entre 2008 et 2013, son coefficient sur dix ans est le même que celui sur cinq : 55 points. Elle marquerait moins de points que des clubs moins performants mais plus réguliers à ce niveau tels Fenerbahçe (63 pts) ou Salzbourg (59 pts).

Par ailleurs, l'Olympique de Marseille se verrait être crédité de 8 pts de façon permanente pour son titre de 1993. De même, le Real Madrid (86 pts), le FC Barcelone (45 pts), l'AC Milan (42 pts) ou encore l'Ajax Amsterdam (22 pts) obtiendraient de nombreux points de palmarès. Avec un total de 140,5 points, les Milanais auraient de cette façon un meilleur indice que Manchester City (137 pts dont 1 de palmarès), beaucoup plus performant ces dernières saisons.


Quelle incidence auraient eu ces changements cette année ?


Toutes ces évolutions auront à coup sûr un impact sur le déroulement des compétitions européennes dans les années à venir, en particulier sur la Ligue des Champions.

Si elle avait été appliquée dès cette saison, la réforme aurait envoyé Séville, Liverpool, Naples, Hoffenheim (éliminé en barrages) mais aussi l'Atalanta (non-qualifiée) directement en phase de poules. A l'inverse Besiktas et le FC Bâle auraient dû disputer les barrages.

Dans la voie des non-champions, l'OGC Nice n'aurait eu pour adversaires principaux que l'Ajax et le Dinamo Kiev, deux clubs qui n'ont pas passé le TP3 dans la formule actuelle. Par ailleurs l'APOEL et Maribor n'auraient pas été tête de série en barrages, auraient donc été virtuellement éliminés et remplacés dans le chapeau 4 par Hoffenheim et l'Atalanta.

En Ligue Europa, l'Olympique de Marseille n'aurait pas eu à passer par Ostende et Domzale pour se qualifier. Les Girondins de Bordeaux auraient en revanche dû commencer leur saison encore plus tôt, au TP2. Cela n'aurait probablement pas amélioré leurs performances puisqu'ils ont été sortis dès le TP3 cet été.

Si l'on appliquait le nouveau calcul des coefficients UEFA sur la période 2012-2017 aux clubs en lice pour la Ligue des Champions, les chapeaux du tirage de la phase de poules n'auraient pas été beaucoup impactés. On aurait juste vu le Celtic être mieux classé que Besiktas, et donc dans le chapeau 3 en remplacement des Turcs.

Enfin concernant la question financière, le nouveau calcul ne ferait pas du tout l'affaire du club de la Principauté. Parmi les 32 participants à la Ligue des Champions 2017/18, l'ASM possède la 19ème coefficient UEFA sur une période de 5 ans. Elle se retrouverait seulement 27ème sur 10 ans, dépassée par le CSKA Moscou, Anderlecht, le Sporting, l'AS Rome, Besiktas, le Celtic et l'APOEL.


Ce qu'il faut retenir : 4 superpuissances mais la France n'est pas laissée-pour-compte


La nouvelle formule des compétitions européennes avantage très clairement l'Espagne, l'Allemagne, l'Angleterre et l'Italie, qui disposeront chacun de quatre qualifiés directs pour la Ligue des Champions et de deux pour la Ligue Europa (+ un au TP2 de cette dernière). Le fossé peut paraître toutefois moins grand que prévu pour la France, qui se situe au cinquième rang UEFA.

Jusqu'à aujourd'hui la Ligue 1 avait un minimum de trois clubs encore en lice en Europe à l'automne si tous les autres étaient éliminés lors des tours préliminaires : deux en C1 et un en C3. A partir de 2018 ce seuil passera à cinq, avec le troisième du championnat possiblement qualifié directement pour la C1 et dans le pire des cas reversé en phase de poules de la C3.

Cette nouvelle configuration assurera donc un minimum de six matchs européens pour cinq équipes françaises, soit autant de possibilités de marquer des points UEFA. Le risque d'avoir un club éliminé tôt dans la saison est également réduit avec plus qu'un seul représentant aux tours préliminaire de la Ligue Europa, contre deux encore cette année.

Si l'écart avec l'Italie est impossible à combler dans les deux années à venir, il est envisageable de se détacher plus nettement de la Russie et du Portugal, respectivement sixième et septième nations européennes. À l'AS Monaco, au Paris-SG, à l'OGC Nice, à l'Olympique Lyonnais et à l'Olympique de Marseille de briller cette saison pour permettre à la France de conserver son rang !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luom
Contrat Pro
Contrat Pro
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 08/09/2017
Age : 40
Localisation : Franche comté

MessageSujet: Re: OM Champion's Projet   Jeu 12 Oct - 21:03

Salutations, coucou

Evoqué me concernant, pas plus tard qu'hier... Nous y voilà....

INFORMATION :


BREAKING ! " La justice Suisse ouvre une procédure pénale contre Nasser Al-Khelaïfi et Valcke concernant les droits médias des Coupes du Monde. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mike4023
Débutant
Débutant
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 14/09/2017
Age : 41
Localisation : angers

MessageSujet: Re: OM Champion's Projet   Jeu 12 Oct - 23:56

un qatari soupçonné de corruption j'ai peine a y croire. Ptdr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luom
Contrat Pro
Contrat Pro
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 08/09/2017
Age : 40
Localisation : Franche comté

MessageSujet: Re: OM Champion's Projet   Ven 13 Oct - 8:28

mike4023 a écrit:
un qatari soupçonné de corruption j'ai peine a y croire. Ptdr

coucou, bonne journée,

Un article :
 
Corruption: le "soft power" du Qatar ébranlé par les scandales

http://www.lepoint.fr/sport/corruption-le-soft-power-du-qatar-ebranle-par-les-scandales-12-10-2017-2164115_26.php


AFP

Publié le 12/10/2017 à 22:40 | AFP

Corruption: le "soft power" du Qatar ébranlé par les scandales
iCorruption: le "soft power" du Qatar ébranlé par les scandales ©️ AFP/Archives / KARIM JAAFAR

En l'espace d'une dizaine d'années le Qatar est devenu un acteur incontournable de la planète sports, mais l'accumulation de scandales, notamment autour des conditions d'attribution du Mondial-2022 de foot vient ébranler son "soft power", cette diplomatie sportive censée compenser la petite taille de son territoire.




Avec l'ouverture d'une enquête de la justice suisse jeudi contre Nasser Al-Khelaïfi, président du Paris SG et patron de beIN Media, ce sont deux pans intimement liés de cette stratégie du "soft power", le sport et les médias, qui sont d'un coup ébranlés.

La justice suisse soupçonne l'émirat de "corruption privée" dans l'attribution des droits médias de plusieurs coupes du monde, via beIN Media, et avec la complicité du déjà multi-condamné Jérôme Valcke, ancien N.2 de la Fifa.

"Il ne s'agit pas d'un incident isolé, et cela constitue un récit toujours en cours qui s'est construit autour du Qatar et de la Fifa", estime Simon Chadwick, professeur d'économie du sport à l'Université de Salford près de Manchester.

Une histoire qui commence fin 2010, lorsque la Fifa décide d'attribuer l'organisation du Mondial-2022 au Qatar. Les conditions dans lesquelles l'instance mondiale du foot s'est tournée vers l'émirat font déjà l'objet d'une enquête de la justice suisse.

Ce Mondial-2022 au Qatar a d'ailleurs tourné au casse-tête pour la Fifa, qui a dû se décider à abandonner ses traditionnels mois de juin et de juillet, bien trop chauds pour jouer au foot au Qatar, pour programmer l'événement planétaire entre novembre et décembre 2022.

Et à plusieurs reprises, l'émirat a également été épinglé par plusieurs ONG sur les conditions des travailleurs pour la construction des stades.

Au cours de la décennie écoulée, le richissime émirat gazier a tenté de compenser sa petite taille, et dès lors sa fragilité politique, par une diplomatie sportive couronnée de succès: tous les grands sports, de l'athlétisme (2019) à la natation (2023), en passant par le football (2022), le cyclisme (2016), ou encore le handball (2015) y auront organisés leurs Championnats du monde d'ici à 2023.

Image et réputation fragilisées

Le football, le sport roi, aura été la vitrine privilégiée, avec, outre l'obtention du Mondial-2022, le rachat du Paris SG en 2011, et l'arrivée dans la capitale française du Brésilien Neymar, le joueur le plus cher de l'histoire.

Le Qatar ne compte pas s'arrêter là avec cette "stratégie d'occupation du terrain" selon les dires d'un président d'une fédération internationale, et vise à terme l'organisation des jeux Olympiques.

Doha a été ville requérante pour les JO-2016 et 2020 et le Comité olympique qatari (QOC) pourrait se montrer à nouveau intéressé pour les JO-2032, après la double attribution des JO-2024 à Paris et 2028 à Los Angeles.

Mais la belle vitrine de la diplomatie sportive se fissure à mesure que les scandales s'accumulent, alors que le Qatar est isolé diplomatiquement depuis juin, mis au ban par l'Arabie Saoudite et plusieurs de ses alliés pour un soutien supposé au terrorisme.

"Cette évolution intervient dans le contexte d'une querelle intense et de plus en plus conflictuelle", estime Simon Chadwick.

"L'image et la réputation, tant du Qatar que de la région en pâtissent. Cette dispute renforce les préjugés et les stéréotypes que beaucoup de gens dans le monde ont à propos des pays du Golfe, estime-t-il.

"Il semble donc impératif que toutes les parties concernées trouvent une solution rapide et consensuelle, sur ce qui abîme l'image du football dans la région et sa réputation dans le monde", conclut-il.


Complément :


Foot et corruption : le Qatar et Al-Khelaïfi dans le collimateur de la justice suisse


A La Une / Football /

Publié le 13/10/2017 à 7h28 par SudOuest.fr avec AFP.

http://www.sudouest.fr/2017/10/13/foot-et-corruption-le-qatar-et-al-khelaifi-dans-le-collimateur-de-la-justice-suisse-3859121-766.php

Foot et corruption : le Qatar et Al-Khelaïfi dans le collimateur de la justice suisse
Les bureaux parisiens de la chaîne de télévision qatarie BeIN Sports ont été perquisitionnés jeudi dans le cadre d'une enquête suisse contre son président Nasser Al-Khelaïfi ©️THOMAS SAMSON AFP


Le Français Jérôme Valcke et le Qatari Nasser Al-Khelaïfi, PDG de la société BeIn Media et également patron du PSG sont visés par une enquête suisse pour des soupçons de corruption

L’étau se resserre autour du Qatar. Déjà objet d’une enquête de la justice suisse pour la désignation du Mondial-2022, l’émirat est désormais soupçonné de "corruption privée" dans l’attribution des droits médias de plusieurs Coupes du monde, via beIN Media, dirigé par Nasser Al-Khelaïfi, par ailleurs président du PSG.


Le ministère public de la Confédération (MPC) helvétique a ainsi annoncé jeudi avoir ouvert une enquête le 20 mars 2017, à l’encontre à la fois du Français Jérôme Valcke, ancien secrétaire général de la Fifa, déjà suspendu 10 ans pour d’autres faits de corruption, et du Qatari Nasser Al-Khelaïfi, PDG de la société beIN Media, "en lien avec l’octroi de droits média pour les Coupes du monde de football".

Les démentis des intéressés

Le groupe beIN Media "réfute toutes les accusations portées" par la justice. "Le groupe collaborera pleinement avec les autorités et attend sereinement les suites de l’enquête", poursuit la société dans un communiqué.


La rédaction vous conseille
Avant Bordeaux-Nantes : Claudio Ranieri, le génial bricoleur
Mondial 2018 : que peuvent espérer les Bleus ?
⚽️ Accédez à tous les résultats régionaux, départementaux et jeunes

Valcke, mis en examen, a quitté libre jeudi soir les bureaux du MPC à Berne. Il déclare dans L’Equipe de vendredi n’avoir "rien reçu de Nasser": "il n’y a jamais eu d’échange entre Nasser et moi. Jamais".

Une troisième personne, un homme d’affaires "actif dans le domaine des droits sportifs", est également visée mais le MPC n’a pas communiqué son identité.

Perquisition à beIN sports à Paris



Les locaux de beIN à Paris.
Les locaux de beIN à Paris. ©️Crédit photo : CHRISTOPHE SIMON AFP


L’enquête a été ouverte pour "soupçon de corruption privée, d’escroquerie, de gestion déloyale et de faux dans les titres", a indiqué le MPC, précisant qu’une opération "coordonnée" a été menée simultanément en France, en Grèce, en Italie et en Espagne, dans le cadre de cette procédure.

Les bureaux parisiens de la chaîne de télévision qatarie beIN Sports ont été perquisitionnés jeudi, a annoncé le parquet national financier (PNF) français. Le PDG du groupe, Nasser Al-Khelaïfi, occupe également le poste de président du Paris SG, qui appartient depuis 2011 au fonds d’investissement qatari QSI.

Jérôme Valcke, 57 ans, est soupçonné d’avoir "accepté des avantages indus en lien avec l’octroi de droits média dans certains pays de la part d’un homme d’affaires dans le domaine des droits sportifs en ce qui concerne les Coupes du monde de football de la Fifa de 2018, 2022, 2026 et 2030, et de la part de Nasser Al-Khelaïfi en ce qui concerne les Coupes du monde de la Fifa de 2026 et 2030", a précisé le MPC.



L'ex-N2 de la Fifa, Jérôme Valcke, mis en examen pour corruption en lien avec l'octroi de droits média pour plusieurs Coupes du monde de football, affirme vendredi n'avoir "rien reçu de Nasser" Al-Khelaïfi.
L’ex-N2 de la Fifa, Jérôme Valcke, mis en examen pour corruption en lien avec l’octroi de droits média pour plusieurs Coupes du monde de football, affirme vendredi n’avoir "rien reçu de Nasser" Al-Khelaïfi. ©️Crédit photo : FABRICE COFFRINI AFP or licensors


La Coupe du monde 2018 a été octroyée à la Russie et celle de 2022 au Qatar lors d’un double vote du Conseil de la Fifa en 2010. Les éditions 2026 et 2030 n’ont pas encore été attribuées.

Depuis 2015, la Fifa est frappée par le plus grand scandale de corruption de son histoire. La justice suisse a ouvert une enquête sur les conditions d’attribution des Coupes du monde 2018 et 2022, sur lesquelles pèsent de forts soupçons de corruption.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mike4023
Débutant
Débutant
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 14/09/2017
Age : 41
Localisation : angers

MessageSujet: Re: OM Champion's Projet   Ven 13 Oct - 11:13

bravo luom, post très complet comme d'habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luom
Contrat Pro
Contrat Pro
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 08/09/2017
Age : 40
Localisation : Franche comté

MessageSujet: Re: OM Champion's Projet   Ven 13 Oct - 22:08

mike4023 a écrit:
bravo luom, post très complet comme d'habitude.

coucou, bonsoir MIKE, mon ami et bon week end,

Te remerciant de tout cœur pour le compliment. Bien

Information RMC :

OM: Orange est le nouveau sponsor maillot
 
L'OM et Orange ont trouvé un accord. L'opérateur de téléphonie sera le sponsor maillot du club phocéen à compter de cette saison et jusqu'à la fin de l'exercice 2018-19, comme le révèle La Provence ce vendredi.
 

Déjà sponsor de l'OM depuis 1999, Orange a renforcé son lien avec le club olympien, avec un nouveau partenariat, qui s'achèvera à la fin de la saison 2021-22. L'opérateur de téléphonie - qui a déjà prêté son nom au stade Vélodrome - va surtout afficher son soutien en grand puisque son nom apparaitra sur le maillot des joueurs de l'OM, à compter de cette saison et jusqu'à la fin de l'exercice 2018-19, comme le révèle ce vendredi le quotidien La Provence.

Première à Strasbourg

L'OM étrennera son nouveau maillot ce dimanche, lors de son déplacement à Strasbourg (21h), pour le compte de la 9e journée de Ligue 1.


Me concernant :

- ORANGE  : Un apport financier supplémentaire. Pour l'instant aucuns chiffres évoqués...

* Un contrat allant jusqu'à la fin de l'exercice 2018/2019 : A confirmer via le président EYRAUD.

* Dans l'attente, des modalités en terme financier. Probablement du même acabit que le nouvel équipementier PUMA ciblant le volet des finances.... Nous verrons.


* https://www.societe.com/societe/orange-380129866.html

* Capital social : 10 640 226 396,00 €

Rappel :

- PUMA : S'engageant sur une période de cinq ans, apportant la bagatelle de 75 millions d'euros, sans compter d'éventuels bonus liés à une participation en coupe d'Europe.


* https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=https://www.pumacap.com/&prev=search

Complément :

https://www.capital.fr/votre-carriere/comment-puma-est-revenu-dans-la-course-face-a-nike-et-adidas-1200090

" Investir dans le sport ou viser la mode ? En 2013, confronté à des ventes en berne, Puma a revu sa stratégie. Bonne idée. "


" Dans la bataille que se livrent les cadors de la planète sport, il y a Nike, Adidas... et Puma, l'éternel outsider. Loin derrière les deux premiers, la marque fondée après-guerre par Rudolf Dassler, le frère d'Adolf, créateur d'Adidas, traverse une phase critique à la fin des années 2000. Rachetée pour près de 4 milliards d'euros par François-Henri Pinault en 2007, Puma déçoit son nouveau propriétaire, PPR (devenu entre-temps Kering) : de 2011 à 2013, ses bénéfices ont chuté de 230 millions à 5 millions d'euros ! L'équipementier paie cash une crise de croissance qui l'a fait passer en moins de quinze ans du statut de PME à celui de multinationale, avec un chiffre d'affaires multiplié par dix. "


- Réforme des droits TV : Une estimation ici ou là : De l'ordre de 122 millions d'euros clôturant l'exercice, concernant l'institution OLYMPIQUE DE MARSEILLE : A confirmer.

- Champion's league : Réforme : Davantage de liquidités accordées.

- Actionnaire : Resterait à disposition soixante dix millions d'euros, en comptabilisant le transfert d'AMAVI : ( 10 millions signalé ).

- GUGGENHEIM : Fond MCCOURT PARTNERS : Dotation : plus de un milliard de dollars : Immobilier : Infrastructures : Intra/Extra sportif : Nous verrons.

- Jacques Henry EYRAUD : Un endettement sur une période de deux ans et demie : Journal @letemps.

- FRANK MCCOURT : Un capital disponible de 200 millions d'euros : Un porte feuille supplémentaire si il y a matière à réunir tous les ingrédients pour accorder davantage....

- Projet immobilier : Musée : La municipalité maître d'œuvre pour la construction de cet ouvrage : Dans l'attente si possibilité de plus d'informations expliquant le mode de financement.

- STADE : AREMA : En négociation : Titre de propriété.... : Il y aura de facto, revenus supplémentaires. MCCOURT : Faire du spectacle : Intra/Extra sportif.

http://rmcsport.bfmtv.com/football/om-le-loyer-du-velodrome-plafonne-a-6-a-9-millions-d-euros-par-an-1276468.html

" Le prix du loyer sera variable en fonction de la billetterie, des recettes publicitaires et des hospitalités. "

- Complexe sportif : Un dossier devant être finalisé avant la période estivale 2017....Dixit EYRAUD.....Le fait de posséder de nouveaux partenaires.....En espérant aussi que GAUDIN soit moins intransigeant.....

- Marque OM : Dans ce sens, visite, travail en AFRIQUE. Un intérêt pour le continent asiatique : Partenariats : Echanges : Accords : Recettes..... A voir.

- De nouveaux capitaux, permettant de supporter une masse salariale, ne pas subir une inflation, se projeter et investir, rentabiliser et amortir. Nous verrons la stratégie dans le devenir.

Bises.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luom
Contrat Pro
Contrat Pro
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 08/09/2017
Age : 40
Localisation : Franche comté

MessageSujet: Re: OM Champion's Projet   Sam 14 Oct - 8:33

Salutations, bon week end,  coucou

Information : " L'OM devrait également signer un partenariat avec Hyundai la semaine prochaine selon La Provence. "


Descriptif : https://news.autojournal.fr/news/1502932/Hyundai-Kia-Genesis-Cor%C3%A9e-Garantie

En quelques décennies, les deux marques ont su conquérir le monde, en misant sur le tarif, la fiabilité, puis le style et la technologie. Et ce n'est pas fini !


Le groupe Hyundai-Kia est le quatrième producteur d'automobiles à l'échelle mondiale derrière Toyota, Volkswagen et General Motors. Le géant Coréen a su développer ses gammes et son image, d'abord en s'octroyant le monopole sur son marché domestique, la Corée du Sud, puis en partant à la conquête des marchés occidentaux. Voici, en 11 points, tout ce qu'il faut savoir sur l'implantation actuelle et le futur de Hyundai-Kia :

• Quel est le niveau de ventes de Hyundai-Kia ?
L' an dernier, le groupe coréen a battu son record de ventes. Hyundai vend toujours plus de voitures que Kia, avec 4,96 millions d'unités pour le premier contre 3,05 pour le second, mais l'écart s'est réduit. Les immatriculations de Hyundai étaient 83% plus importantes que celles de Kia en 2000, contre 63% aujourd'hui. L'an passé en Europe, Hyundai a immatriculé 458.000 véhicules neufs, et Kia près de 385.000. Le marché européen représente aujourd'hui 12% des ventes globales de Kia, et 8% pour Hyundai.

• Quelles sont les ventes du groupe en France ?
En 2015, Hyundai et Kia ont respectivement immatriculé 24.000 et 29.000 voitures neuves en France, contre moins de 19.000 et un peu plus de 24.000 en 2010. En cinq ans, les deux marques ont ainsi progressé de 26% et 21%. Sur l'année 2015, Kia s'est octroyé 1,5% de part de marché, contre 1,25% pour Hyundai.

• Les gammes du groupe coréen sont-elles suffisantes ?
Les gammes de Hyundai et Kia comptent respectivement 28 et 20 modèles à l'échelle mondiale, et seulement 13 (Hyundai) et 11 (Kia) en France, mais les nouveautés se succèdent : Kia Niro, Hyundai Ioniq, Kia Optima SW... Le groupe couvre de nombreux segments : citadines, compactes, familiales, monospaces, SUV. Toutefois, ces gammes généralistes comportent des lacunes : pas de sportive ou de cabriolet, où les français et les italiens sont toujours présents, et pas de produits sur les segments premium, laissant le champ libre aux allemands.

• En quoi sa stratégie est différente ?
Les modèles Hyundai et Kia ont longtemps souffert d'une image médiocre concernant la fiabilité et les performances. Pour inverser la vapeur, le groupe a débauché Peter Schreyer (ex-Audi) pour en faire le patron du style Kia en 2006, puis le président de la marque fin 2012, et enfin le patron du design pour le groupe entier en 2013 ! Après être monté en gamme (donc en tarifs !) et en qualité - Kia est 2e derrière Porsche dans le classement américain JD Power 2015 sur la qualité, Hyundai 4 derrière Jaguar -, le groupe a lancé une proposition unique : depuis janvier 2010, Kia offre une garantie de 7 ans (150 000 km maxi) sur tous ses modèles neufs vendus en Europe et depuis janvier 2011, les Hyundai sont garanties 5 ans sans limitation de kilométrage.

• Pourquoi une nouvelle marque en 2016 ?
Absents du marché européen et peu prisés ailleurs, les rares modèles haut de gamme de Hyundai et Kia (Opirus puis K9 pour Kia, Equus puis Genesis pour Hyundai) ont amené le groupe à faire de Genesis une marque à part entière. Lancée en novembre 2015, elle aura une vocation mondiale, et son arrivée en Europe permettra une incursion sur les segments supérieurs - la G90 affiche ainsi des dimensions et des ambitions qui la placent en face d'une Classe S ou d'une Série 7. Rien que ça !




Des implantations fortes sur tous les continents

• Que représente Hyundai en Corée ?
En Corée, Hyundai est un "chaebol", c'est-à-dire un gigantesque conglomérat industriel, également impliqué dans la construction navale, l'industrie lourde, la défense, l'électronique, etc. Le Hyundai Motor Group n'en est qu'une des entités ; il est le 1er groupe automobile en Corée, loin devant Samsung Motors et SsangYong. Bien que concurrencé par les importations, le groupe Hyundai détient toujours 68 % du marché coréen. Enfin, la cité industrielle portuaire d'Ulsan abrite le plus grand site automobile du monde. Il compte plus de 35 000 salariés, produit plus de 1,5 million de véhicules par an et sa superficie frôle les 5 km2 .

• Le groupe s'implique-t-il en Europe ?
Les constructeurs européens sont focalisés sur leur développement en Asie, mais le groupe Hyundai-Kia a fait l'inverse, en se déployant aux États-Unis et en Europe. Le siège européen de Kia s'est installé à Francfort en 1995, celui de Hyundai a suivi à Rüsselsheim en 2003. Et le groupe conçoit, développe et assemble des véhicules sur le marché local, grâce à de nombreuses implantations :
- Design : deux centres de design ont été implantés en Allemagne, l'un pour Kia (à Francfort, depuis 2007), l'autre pour Hyundai (à Rüsselsheim, depuis 2003). Ils sont dédiés aux modèles destinés au marché européen.
- Technologie et développement : depuis 2003, le groupe possède en Allemagne un centre technique et un centre de recherche et développement.
- Production : l'usine Kia de Zilina (Slovaquie) a été lancée en 2006, et Hyundai possède deux sites d'assemblage, l'un en Turquie (depuis 1997), l'autre en République tchèque (depuis 2006).

• Quelles sont les lacunes du groupe ?
Depuis des années, le coréen ambitionne explicitement de détrôner l'indéfectible trio Toyota-Volkswagen-GM. Il dispose de moyens de production importants, a mis en place des synergies depuis plus de quinze ans (moteurs partagés, 6 plates-formes désormais au lieu de 22 en 2000) d'une image en progrès, mais son réseau commercial en construction, ses gammes incomplètes, son histoire récente dépourvue de mythologie et son style encore hésitant restent à parfaire. D'autant que le groupe est actuellement pénalisé par des taux de change défavorables, le ralentissement de la demande en Chine et l'effondrement des marchés russe et brésilien. Le groupe estime ainsi ses ventes à 8,15 millions d'unités maximum pour 2016, soit une quasi-stagnation. Par ailleurs, il n'a toujours pas réussi à affirmer clairement le positionnement de ses deux marques.

• Quel sera l'avenir du groupe Coréen ?
En début d'année dernière, Hyundai-Kia a annoncé un plan d'investissement de 73 milliards de dollars (soit 65,5 milliards d'euros actuels) sur quatre ans, dont 29 milliards pour le seul secteur de la recherche et du développement. Le but : accroître les capacités de production, construire un nouveau siège social, développer des modèles et technologies inédits - les premiers modèles partiellement autonomes arriveront en 2020, et le groupe promet des autos totalement autonomes en 2030.

• En chiffres : que représente le groupe Coréen ?
249 500 employés
Chiffre d'affaires (2014) : 66 milliards d'euros (Hyundai) et 35 milliards d'euros (Kia)
Bénéfice net (2014) : 5,4 milliards d'euros (Hyundai) et 2,2 milliards d'euros (Kia)
34 sites de production (20 pour Hyundai, 14 pour Kia) répartis dans 10 pays
13 centres de recherche & développement Plus de 6 000 points de vente répartis sur 200 pays (Hyundai), et plus de 3 000 points de vente disséminés dans 172 pays (Kia)
Production cumulée : 93 millions de véhicules (dont 66 millions en Corée et 27 millions à l'étranger)

• Les dates : les grandes étapes de l’histoire du groupe
1944 : naissance de l'entreprise, qui deviendra Kia en 1951. Elle fait d'abord des vélos, et n'assemble des autos qu'à partir de 1974.
1967 : création de la Hyundai Motor Company. La première Hyundai réellement conçue par la marque sera lancée en 1975.
1992 : Kia lance sa première voiture conçue et développée en interne.
1998 : frappée par la crise en Asie, Kia devient la propriété de Hyundai, qui rachète 51 % de son capital.
2007 : la Kia Cee'd devient la première coréenne à obtenir 5 étoiles EuroNCAP.
2011 : Hyundai dévoile un ix35 mû par une pile à combustible. 50 exemplaires livrés en Europe à ce jour.
2012 : Hyundai s'engage en championnat du monde des rallyes avec la i20 WRC.
2015 : Hyundai annonce la Ioniq, première voiture disponible en versions hybride, hybride rechargeable ou 100 % électrique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: OM Champion's Projet   

Revenir en haut Aller en bas
 
OM Champion's Projet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Projet 2007, agrandissement de Gentilly ?
» projet mercedes 508D 4X4
» Vice champion d'Alsace
» projet salle d'escalade
» JTrike2 Projet Velomobile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OMSupporter :: Saison 2017/2018 :: Actualité OM-
Sauter vers: