Forum OM - Actu OM - Matchs OM - Débat OM - Streaming OM - Bienvenue sur le forum OMSupporter !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [8ème journée] Nice 2-4 OM : Le podium au mental

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ray13
Minot
Minot
avatar

Messages : 329
Date d'inscription : 09/09/2017

MessageSujet: [8ème journée] Nice 2-4 OM : Le podium au mental    Dim 1 Oct - 23:40

[8ème journée] Nice 2-4 OM : Le podium au mental





L'avant-match

Malgré un début de saison compliqué, du fait de résultats compromettants à Monaco notamment, et surtout à domicile face à Rennes, la crise guettait déjà à l'OM, avec la colère ouvertement exprimée des supporters envers Rudi Garcia et la Direction.
L'OM semblait s'être donné de l'air, par ses 3 victoires consécutives (face à Konyaspor, Amiens, et Toulouse), avec des matchs maîtrisés et une domination tactique, notamment dûe au changement de tactique effectué par l'entraîneur olympien.
Cependant, ce jeudi, une nouvelle contre-performance a freiné l'enthousiasme olympien. Les marseillais ont chuté à Salzbourg (0-1), la faute à une seconde période très terne, avec une équipe très fortement remaniée.
Pour les olympiens, il s'agira de prouver que la défaite de la semaine n'était qu'un accident, qui ne remettra pas en cause la forme du moment.

Les niçois, de leur côté, ne sont plus aussi flamboyants que l'année dernière. Leur jeu n'est plus aussi fluide, et leur collectif n'est plus aussi bien huilé. En effet, leur 9ème place traduit parfaitement leur niveau de jeu moyen depuis la reprise de la saison.
Capable d'alterner le très bon (victoire 4-0 face à Monaco), mais aussi le très mauvais (défaite 3-0 à Amiens, ou 2-1 face à Troyes), les niçois apparaîssent comme une équipe très compliquée à cerner.
Mais leur effectif de très bonne qualité et leur coach, l'un des meilleurs en Ligue 1, en font une équipe très dangereuse, qui apparaît comme favorie face à l'OM.


Les tactiques

-> La composition olympienne : Même schéma pour Rudi Garcia, qui réaligne son milieu à deux récupérateurs, qui a porté ses fruits lors des deux derniers matchs. Très précieux dans l'impact physique à Amiens et face à Toulouse, Zambo Anguissa est à nouveau titularisé aux côtés de L. Gustavo.
Devant, Payet est à nouveau aligné en 10, et sera accompagné de Thauvin à sa droite et Ocampos à gauche. Les trois offensifs auront pour rôle de servir Njié, à nouveau titularisé suite à sa forme du moment, dans de bonnes conditions.
Mandanda fait quant à lui son retour dans les buts.

Mandanda
Sakai - Rami - Rolando - Amavi
Zambo - L. Gustavo
Thauvin - Payet - Ocampos
Germain

-> La composition niçoise : Lucien Favre aligne un onze plutôt classique. Lees-Melou et Saint-Maximin apporteront le danger par les ailes, et Pléa et Balotelli seront les deux finisseurs d'action. Séri et Mendy auront eux à faire le lien entre le milieu et l'attaque.

Cardinale
Souquet - Danté - Le Marchand - Sarr
Saint Maximin -Mendy - Séri  - Lees Melou
Pléa - Balotelli


Le match

1ère mi-temps :  Le début du match ressemblait de manière inquiétante au déplacement à Monaco. Dès la 5ème minute, alors que les deux équipes étaient encore en pleine phase, Lees-Melou tirait un corner sur la tête de Balotelli, qui profitait du marquage trop laxiste de Rolando pour crucifier Mandanda (1-0, 5ème minute).



En ouvrant le score dès la 5ème minute, Balotelli a mis son équipe dans de très bonnes conditions.


Dès lors, l'OM semblait en perte de confiance. Les marseillais avaient du mal à exister et à récupérer le ballon aux niçois, qui en profitaient. Séri, seul à 25 mètres suite à une perte de balle d'Amavi, tentait sa chance, et sa frappe, contrée par Rami, ne laissait aucune chance à Mandanda (2-0, 15ème minute).
Amorphe, les olympiens se dirigeaient alors vers une nouvelle soirée cauchemardesque, rien ne semblait aller. Marseille n'arrivait plus à enchaîner de passe, et peinait terriblement à la récupération du ballon. Le milieu Mendy-Séri jouait les chef d'orchestre et parvenait presque à lui seul à déséquilibrer l'ensemble de l'équipe olympienne.
Pourtant, contre le cours du jeu, Zambo Anguissa déclenchait un centre dévié par Thauvin, Ocampos, alors seul aux 6 mètres, fusillait Cardinale d'une belle reprise de volée. (2-1, 26ème minute).
Ce but, sur le moment, semblait presque anectotique tant les olympiens avaient semblés dépassés sur la première demi-heure. Pourtant, à la suite de celui-ci, les marseillais semblaient mieux dans le match, et avaient retrouvé l'espoir. Ils parvenaient à faire jeu égal avec les azuréens et parvenaient enfin à faire déjouer la paire de milieux de Nice.
15 minutes plus tard, Thauvin profitait d'une glissade de Sarr pour récupérer le ballon sur son aile, il déposait alors littéralement le très jeune défenseur et centrait en retrait, le ballon était alors repris par Lees-Melou qui trompait son propre gardien et égalisait pour l'OM. (2-2, 40ème minute).
Alors que les deux équipes se remettaient de cette première mi-temps très mouvementées et attendaient la mi-temps, qui approchaient à grand pas, Danté perdait le ballon suite à une passe très compliquée à gérer de Mendy. Payet décalait alors Luiz Gustavo, qui frappait en force à l'entrée de la surface. Cardiale repoussait le ballon de manière très lacunaire, Ocampos avait bien suivi et catapultait le ballon au fond des filets de la tête. (2-3, 44ème minute).
Par la suite, l'arbitre de la rencontre sifflait la fin de la première mi-temps. De manière inespérée, voire héroïque, les olympiens rentraient aux vestiaires en menant d'un but !

2ème mi-temps : A peine rentré des vestiaires, Luiz Gustavo recommençait le seconde période comme il avait terminé la première : il récupérait le ballon  très haut, se projetait vite et, au 20 mètres, déclenchait une jolie frappe sur laquelle Cardinale était battu. (2-4, 46ème minute).
Suite à ce but, la confiance semblait totale pour les marseillais, qui prenait largement en main les débats. N'jié, Thauvin, et Ocampos faisait du mal à l'arrière-garde niçoise par leur vivacité et leurs très nombreux déplacements. Si les niçois parvenaient à mettre en danger les olympiens de manière ponctuelle, Mandanda répondait à chaque fois présent pour maintenir l'avance de son équipe.
Peu après l'heure de jeu, Luiz Gustavo, sur un tacle non maîtrisé sur Lees-Melou, prenait le ballon mais accrochait aussi la jambe du joueur niçois. M. Bastien n'hésitait pas et sortait un carton rouge au milieu de terrain brésilien.
Par la suite, l'OM perdait logiquement la maîtrise du match. Les niçois prenaient le contrôle du match et tentaient de revenir au score. Mais l'arrière-garde marseillaise se montrait très solide. De plus, les olympiens parvenaient à se montrer dangereux par des fulgurances en contre, en servant de la vitesse de Njie et la technique de Payet.
Vers la 80ème minute, Sertic fauchait l'excellent Saint-Maximin dans la surface, et M. Bastien désignait le point de pénalty. Alors que les marseillais s'apprêtaient à vivre 10 dernières minutes très compliquées, Mandanda sortait le pénalty, mal tiré par Pléa !
Il Fenomeno entrait alors en état de grâce, et maintenait à lui seul son équipe à flot, par des très nombreux arrêts. Toujours en contre, Rami s'offrait un énorme rush, et servait Germain absolument seul, mais en manque de confiance, l'ancien niçois manquait son duel avec Cardinale.
Par la suite, l'OM gérait assez tranquillement, et surtout très intelligemment la fin du match, que sifflait M. Bastien, sur ce score de 4 buts à 2 en faveur des bleus et blancs !



L'Olympien du match

Steve Mandanda. 8/10. Il Fenomeno. Malgré les 2 buts encaissés, il a été absolument énorme dans les buts olympiens. Il a été déterminant sur le résultat, en réalisant pas moins de 9 parades, dont une sur pénalty, et a sorti l'OM de situations très chaudes. Il a parfaitement géré ses sorties aériennes et son leadership naturel a aussi remotivé ses défenseurs. Il a notamment été énormément sollicité en fin de match, mais a toujours répondu présent, de la plus belle des manières.


Trop fort pour Nice, Mandanda a maintenu l'OM à flot.




Les notes des joueurs


Mandanda : 8/10.  Voir ci-dessus.

Sakai : 5,5/10. Peu en vu ce soir, notamment offensivement. Il s'est contenté de défendre correctement, et a bien su géré Lees-Melou sur son couloir. Il n'a cependant pas autant apporté et n'a pas autant combiné avec Thauvin qu'à l'accoutumé.

Rami : 6/10. Toujours très solide, l'international français a encore été très précieux derrière. Fort dans les duels, solide dans les airs, intéressant dans la relance, il a fait un match assez complet. Il aurait même pu s'offrir une passe décisive en toute fin de match sur un rush, où il a parfaitement servi Germain (87ème minute).

Rolando : 5/10. Fautif sur le but de Balotelli, à qui il a laissé trop de libertés sur le premier corner de la rencontre, il s'est assez bien rattrapé par la suite. Il a su être fort dans les duels face aux deux puissants attaquants niçois. Toujours quelques lacunes dans la relance, et parfois un placement approximatif.

Amavi : 4,5/10. Alors qu'il avait été très bon lors de ses deux dernières sorties (face à Amiens et Toulouse), il est apparu un peu en deça ce soir. Pas très en vu offensivement, malgré qu'il se soit offert quelques rushs vers l'avant, il a été en grande difficulté défensivement, face à un Saint-Maximin qui lui a fait beaucoup de mal par sa vitesse de percussion.

Zambo Anguissa : 6/10. Assez discret dans le jeu ce soir, il n'en a pas été moins bon pour autant. Il a exercé un gros travail de l'ombre pour muselé le très technique milieu niçois, il a formé une très bonne paire avec L. Gustavo, et a été excellent phyisiquement et dans le pressing notamment.

L. Gustavo : 6,5/10. Après un début de match très compliqué, il est monté en puissance en même temps que son équipe. Il a remporté de plus en plus de duels au milieu de terrain, a été de plus en plus fort. Il s'est même offert un but en début de seconde période suite à une récupération haute. Son match aurait pu s'avérer excellent, mais il est terni par son expulsion, peu après l'heure de jeu.

Thauvin : 6/10. Pas particulièrement en vue ce soir, il a pourtant été décisif. Malgré quelques lacunes dans le dernier geste, et dans le dernier choix, il a amené l'égalisation en provoquant le c.s.c. de Lees-Melou, et c'est lui qui dévie le centre repris par Ocampos. Il a par ailleurs mis au supplice le jeune Malang Sarr sur son côté, et a su faire beaucoup de différences de ce côté-là. Remplacé par Sertic (66ème minute), pour compenser le carton rouge de L. Gustavo.

Payet : 6/10. Match intéressant du numéro 10 olympien. Il a su, dès lors que son équipe a repris du poil de la bête, organisé les débats. Il a été très intelligent, et sa technique et sa vision du jeu se sont avérés très utiles, que ça soit pour mettre en danger les niçois, ou pour conserver les ballons dans des temps faibles olympiens. Remplacé par Sarr (85ème minute), toujours intéressant par son plein de volonté.

Ocampos : 7,5/10. Quelle haine, quelle rage dan son jeu ! Si on peut lui reprocher quelques lacunes dans le dernier geste et dans ses derniers choix, il a été absolument fantastique ce soir par son énergie dépensée. Comme souvent, il ne s'est jamais arrêté, il a absolument tout donné et a fait beaucoup de mal à la défense niçoise, que ça soit par ses courses, par ses dribbles, mais aussi par son pressing et sa présence athlétique. Il est récompensé de son très bon match par un beau doublé.

Njié : 5,5/10. Un petit peu moins en vue que ses partenaires offensifs. Si sa vitesse a parfois posé des difficultés aux niçois, il n'a pas assez pesé sur la rencontre. Il a aussi mal géré certaines situations importantes, notamment en contre. Remplacé par Germain (75ème minute), qui aurait pu ouvrir son compteur en Ligue 1, mais qui a échoué dans son duel face à Cardinale.



Après-match
Suite aux claques prises face à Monaco et Rennes, où l'OM avait déjà encaissé des buts très tôt dans le match, la tournure des événements était très inquiétante lorsque, à peine un quart-d'heure après le début du match, Mandanda allait déjà cherché le ballon au fond de ses filets pour la 2ème fois. Marseille était alors déjà mené 2-0 et la suite s'annonçait particulièrement difficile à vivre.
Mais, fort d'un mental absolument incroyable, les olympiens ont su trouvé les ressources pour revenir au score d'abord, et prendre l'avantage ensuite, le tout avant la mi-temps !  
Au retour des vestiaires, les olympiens n'attendaient pas pour faire le break. Le plus dur était alors fait, il ne suffisait plus que de gérer le match, et de s'imposer, afin de réaliser un énorme coup comptable, inespéré et surtout inattendu pour bon nombre de supporters olympiens.

Déjà, les marseillais profitent de cette victoire pour repousser Nice 6 points derrière. Ensuite, ils profitent des défaites de Bordeaux, Saint-Etienne, et du match nul de Lyon pour faire un joli bond au classement, et ainsi s'emparer seuls de la 3ème marche du podium. Les marseillais annoncent par là qu'il faudra désormais compter sur eux comme de solides concurrents dans la lutte à l'Europe.
D'autre part, les marseillais ont montré ce soir de très belles ressources mentales. Eux qui avaient la réputation de ne pas être capables de hausser leur niveau de jeu dans les matchs face aux "gros", ils ont ce soir su parfaitement le faire.
C'est donc un très beau message qu'envoient les marseillais aux prétendants à l'Europe.

L'OM passera donc sereinement la trêve internationale, sur le podium, et devra continuer sa marche en avant lors de la réception de Strasbourg, dans 15 jours.


Dernière édition par Ray13 le Lun 2 Oct - 12:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ray13
Minot
Minot
avatar

Messages : 329
Date d'inscription : 09/09/2017

MessageSujet: Re: [8ème journée] Nice 2-4 OM : Le podium au mental    Dim 1 Oct - 23:43

Bien entendu, les notes données sont totalement subjectives. Il ne s'agit que de ma conception personnelle du match. ;)

Qu'avez vous pensé de ce match ?
Quelles notes auriez-vous donner aux olympiens ?
Qui a été, selon vous, l'Olympien du match ?

Le débat et l'échange, c'est ici Smile


PS : si un modérateur pouvait déplacer ce message dans une nouvelle section du forum "L'After d'OMSupporter", ce serait top ;) Merci d'avance !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flo'
Administrateur
avatar

Messages : 1165
Date d'inscription : 07/09/2017
Age : 23
Localisation : Marseille.

MessageSujet: Re: [8ème journée] Nice 2-4 OM : Le podium au mental    Mar 3 Oct - 8:45

Très bon débrief !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ray13
Minot
Minot
avatar

Messages : 329
Date d'inscription : 09/09/2017

MessageSujet: Re: [8ème journée] Nice 2-4 OM : Le podium au mental    Mar 3 Oct - 13:45

Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [8ème journée] Nice 2-4 OM : Le podium au mental    

Revenir en haut Aller en bas
 
[8ème journée] Nice 2-4 OM : Le podium au mental
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 8ème journée de Pro D2
» [National 2009/10] - 8ème journée
» [25ème journée] Nice - Caen [1-0]
» 8ème journée de Top 14
» 8ème journée de Top 14

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OMSupporter :: Saison 2017/2018 :: Matchs Terminés-
Sauter vers: